Une histoire de famille

Depuis quelques générations, père, mère, oncle, grands-parents et arrière-grands-parents façonnent à leur manière le corps de ferme de la Rivalière. Grâce à eux nous avons pu nous installer chacun à notre tour ces 10 dernières années.

D'abord Nicolas en 2000  associé avec son père (Michel), puis Cécile en 2006 et Dominique en 2008 qui vient remplacer Michel qui part en retraite.

Aujourd’hui, tous les trois nous élevons une centaines de mères limousines inscrites au Herd-Book Limousin avec leur suite. Nous produisons des veaux gras élevés sous la mère qui sont vendus soit directement aux consommateurs, soit sous le label VEDELOU : une appellation de qualité que l'on peut retrouver dans toutes les bonnes boucheries.

Nous produisons aussi des génisses grasses pour fournir nos clients en vente directe.

Depuis 1987, nous cultivons  des petits fruits rouges et noires que nous commercialisons à notre groupement de producteurs et à notre clientèle locale: marchés de producteurs, vente à la ferme, magasin de producteurs de la Ricamarie (42)...

Cécile à la charge de cette production de la culture, à la récolte, à la commercialisation.

Famille 2

la famille

  • Cécile s'occupe de toute la partie fruits.
  • Dominique et Nicolas ont en charge  l'entretien des champs et de l'élevage.
  • Nos parents : Michel et Marie Pierre ont toujours un œil sur notre structure.
Famille peyrard dessin

Commentaires

  • Debeauvais anne
    • 1. Debeauvais anne Le 24/03/2020
    Bonjour
    Chercher vous des gens pour ramasser les fraises ?
    J ai déjà travaillé au ramassage de pommes poires ...
    si vous manquez de personnel vous pouvez me contacter.
    Merci de votre réponse .
  • claude
    • 2. claude Le 12/04/2016
    Message à l’attention de Dominique
    Bonjour à toi,
    Je suis récemment tombée sur un article de presse concernant l’entreprise familiale et j’ai eu envie de reprendre contact. Les années passent si vite…
    Tu peux me laisser un message sur ma messagerie professionnelle. Je viens régulièrement sur St Didier.
    En espérant avoir de tes nouvelles.
    Claude

Ajouter un commentaire